« Un homme peut arriver à haïr celui qui l’a vu dans toute sa faiblesse » – Stephen King

La faiblesse, de la montrer, d’ouvrir ses failles, n’est-il pas une richesse ? Ouvrir une boîte de Pandore qu’on ne souhaite pas faire découvrir. Ce sont à partir de nos faiblesses que nos forces ressortent et se forgent.

Cette œuvre dégouline de peur. A trop cacher ses faiblesses, on se construit un mur en papier maché. On le pense aussi solide que de la pierre. Et pourtant, il y a certaines failles qui ne se colmatent pas. Mais, au lieu de disparaître derrière ces imperfections, on s’expose, on sort de notre cache pour découvrir l’autre côté du mur.